Virus TiLV du Tilapia: la direction de l’élevage rassure, la LCT exige des preuves

IMG_20170702_163905_085
L’organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), invitait à l’annonce d’une maladie hautement contagieuse retrouvée chez les tilapias sauvages et ceux d’élevage dans certains pays, dont l’Egypte sur le continent africain, tous les pays à  multiplier des tests de diagnostics, le renforcement des certificats de santé, l’instauration de mesures de quarantaine et le développement de plans d’urgences afin d’éviter la propagation du virus TiLV, à l’origine de ladite maladie.
 Certaines organisations de consommateurs, notamment La ligue des Consommateurs du Togo (LCT), est alors montée au créneau en invitant les autorités compétentes à la prise de mesures idoines de contrôle des tilapias sur le sol togolais, mais a également conseillé l’arrêt de la consommation de ces poissons en attendant le résultat des analyses. Dans un message d’éclaircissement, la direction de l’élevage rassure les populations quand à la santé des tilapias sur le marché national et affirme qu’aucune contamination n’est signalée par les services de contrôle mis en place. Cependant, la LCT reste dubitative.
 Plus de détails dans le reportage.
La rédaction