«Urgence de ratifier l’Accord de Paris» : pourra-t-on atteindre le quota de 55 pays « ratificateurs » avant la COP22 ?

imag accorddeparis

A quelques jours de la tenue de la COP22, qui est la COP de l’action, la ministre de l’environnement, présidente de la COP21, Ségolène Royal exprime ses vives préoccupations concernant la ratification de l’Accord de Paris.  D’après les agences françaises, lors d’une visite effectuée dans l’Arctique où elle a constaté les vraies réalités des effets de changements climatiques sur le terrain, la présidente de la diplomatie climatique française a attiré l’attention sur l’urgence «d’agir».

Avec l’Accord de Paris, fruit de la COP21, décembre 2015, la communauté internationale s’est engagée «à limiter le réchauffement de la planète en deçà de 2°C, par rapport au niveau préindustriel ». Et selon les calculs, pour que l’Accord de Paris entre en vigueur à compter de 2020, il faut qu’au «moins 55 pays de CCNUCC, représentants 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ratifient». Mais jusqu’à présent, depuis l’ouverture de la signature de l’Accord de Paris en avril dernier, seuls 22 pays représentant uniquement 1,08% des pollueurs mondiaux ont ratifié. La France qui a ratifié au niveau national mais qui doit attendre l’accord des 26 autres membres de l’Union Européenne fait figure d’otage. C’est vraiment dommage… C’est un sujet qui préoccupe sérieusement certains acteurs avisés du domaine.

Selon un citoyen du monde, interrogé sur la question, les indicateurs sont vraiment rouges. «Nous sommes à deux mois de la COP22, et même la France n’a pas encore ratifié l’accord de Paris… Cela veut-il dire que sur 175 pays signataires de CCNUCC (alors qu’ils étaient annoncés plus nombreux le 13 décembre dernier au matin : 195/197), 153 pays ont signé du vent ou des chèques en bois ? On peut vraiment se le demander… », a-t-il déclaré.

De son côté, le Royaume du Maroc, pays hôte de la COP22, se rapproche de la ratification puisque, le 26 juillet dernier, le projet de loi 42-16 portant approbation de l’Accord de Paris a été adopté par la première Chambre du Parlement.

 Nul doute que la présidente actuelle de la COP21 aura à cœur d’obtenir gain de cause avant le 7 novembre 2016  au matin à Marrakech.

ECO CONSCIENCE TV, sur la route de la COP22…