Segment de haut niveau des Chefs d’Etats de la COP22 : Que retenir ?

image1

La 22e conférence des parties sur les changements climatiques a  connu ses moments forts avec le segment de haut niveau des Chefs d’Etats et de gouvernements africains du 15 au 16 novembre 2016 à Marrakech. L’ouverture de ce sommet de haut niveau a été riche en couleur avec au premier rang le Roi Mohammed VI, le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-Moon, le président de République française, François Hollande et une trentaine de Chefs d’Etats africains.

Dans son allocution, le Roi du Maroc Mohammed VI a souligné que la COP22 est un « tournant décisif » dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Il a instamment demandé: ne pas presser les pays à approuver des décisions qu’ils seraient ensuite incapables de respecter; aux pays développés, de tenir leur engagement à hauteur de 100 milliards USD d’ici 2020; et tous les pays, à s’engager dans la facilitation du transfert de technologies.

De son côté, le Secrétaire-général des Nations Unies Ban Ki-moon a mis en exergue les leçons apprises au cours de son mandat sur: l’importance des solutions multilatérales et du leadership politique; le besoin de sécuriser l’engagement de tous les acteurs; et le rôle important des Nations Unies pour promouvoir la science et plaider la cause morale de l’action.

Par son discours, le président  François Hollande, lui, a redonné l’inspiration à plusieurs délégués des négociations. Il a affirmé  que l’Accord de Paris est « irréversible », que « l’inaction serait désastreuse pour le monde » et que la France conduirait un dialogue avec les États-Unis « avec des demandes et de la détermination ».

A tour de rôle à tour de rôle en tribune, chaque Chef d’Etat a passé son message. Ceux d’Afrique ont souligné les grands défis climatiques auxquels font face leurs pays respectifs et ont réitéré leur engagement pris dans leurs Contributions Déterminés au niveau National CDNs pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Dans leur déclaration finale, les participants ont lancé un appel aux partenaires stratégiques de l’Afrique pour qu’ils fournissent un appui efficace et concret au développement durable.

Retrouvez l’ambiance dans ce récit.

ECO CONSCIENCE TV