Sécurité foncière aux femmes: la FKA veut briser les tabous de religion

IMG_20180309_082753_786

La Fondation Konrad Adenauer (FKA) ne baisse pas les bras dans sa lutte de parvenir à garantir la sécurité foncière aux femmes togolaises. Cette fois ci, c’est à l’attention des chefs religieux des deux zones ( Régions Maritime Est et de la Kara) du projet EWOH2, «Un seul monde sans faim» qu’elle a ouvert depuis ce 8 mars 2018, un séminaire national d’information pour leur contribution à la compréhension de l’accès de la femme à la terre dans leurs communautés respectives .

La vingtaine de participants regroupant des imams, des pasteurs, des prêtres catholiques et vodou devraient analyser et cerner les différentes conceptions de la problématique, faire un état de la situation actuelle au Togo et également être renforcés sur les textes et autres dispositions légales en matière du droit de la femme au foncier. Il s’agit donc de les amener à briser les tabous dans les milieux religieux qui se basent sur la sacralité de la terre pour refuser à la femme le droit à la propriété foncière . Il est entre autres attendu des participants à la fin de ce séminaire, d’arriver à définir un plan stratégique de promotion du droit de la femme à la terre.

Plus de détails dans le reportage…

Chris AGBEDINOU