REFEDS: Promotion de la meule casamançaise en faveur des carbonisatrices dans l’Oti

20180628_032435

Galangashi, Gando- Nammoni et Fare, toutes, des localités dans la préfecture de l’Oti (Région des Savanes – Togo), reconnues pour leur fort taux de déboisement dans la fabrication et la vente du charbon de bois adoptent depuis le 20 juin dernier, la meule casamançaise dans l’exercice de cette activité. Initiative du Réseau des Femmes pour le Développement de la Région des Savanes (REEFDS) avec l’appui financier du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Togo (SCAC) , c’est un projet à double visées : amener principalement les femmes carbonisatrices à déboiser moins dans la fabrication du charbon de bois avec la meule casamançaise et, les faire gagner plus d’argent avec cette nouvelle technique qui les permettra d’avoir un produit fini de qualité et en quantité. La promotion de ladite meule portée par le REFEDS, s’inscrit en effet, dans la lutte contre la déforestation.

Les détails à suivre dans le dossier.

C. A