Que deviendra l’Accord de Paris, si Donald Trump gagne ? Grande question à Marrakech

trumpeur2

La question se pose sur toutes les lèvres en ce moment à Marrakech à quelques heures des négociations de la COP22. Que ce soit dans les groupes de délégations, des négociateurs,  lors des grandes réunions préparatoires ou dans l’opinion générale. Tous les yeux se tournent vers le vote américain très attendu ce 8 novembre aux Etats Unis. Quel candidat dans la bataille électorale actuelle sera à la Maison Blanche : Hillary Clinton ou Donald Trump ?

Si le vote plaide en faveur de Donald Trump, que va devenir finalement l’Accord de Paris, ratifié par les Etats-Unis et qui vient d’entrer en vigueur ?

Beaucoup des acteurs approchés par ECO CONSCIENCE TV, pensent que la donne pourrait venir perturber le déroulement et les négociations de la COP22. Ils seront serrés,  dans la mesure où  plusieurs grandes annonces sont attendues à Marrakech. Parmi elles, celle d’une politique de décarbonisation des États-Unis, un enjeu crucial pour la planète. Le 25 octobre dernier, lors du Conseil atlantique du Centre mondial de l’énergie à Washington, selon plusieurs agences de presse,  M. Jonathan Pershing, le négociateur américain sur le climat, a annoncé qu’un plan serait dévoilé en ce sens à l’occasion de cette COP22. Ce plan, d’après une étude de l’Institut français des relations internationales (Ifri), «viendrait appuyer une politique déjà enclenchée depuis quelques années par Barack Obama. La transition énergétique voulue par l’actuel locataire de la Maison Blanche est déjà en marche, elle consiste, depuis quelques années, à décarboniser l’économie américaine pour laisser plus de place aux énergies renouvelables, comme les éoliennes et le photovoltaïque. La diminution des émissions de CO2 engendrée par un tel processus est non-négligeable quand on sait que le secteur de l’électricité aux États-Unis représente, à lui tout seul, plus d’un tiers des émissions de carbone du pays».

« Moi j’avoue, je suis un peu inquiet si Donald Trump accède à la Maison Blanche, vu sa position affichée sur les questions climatiques lors de sa campagne électorale que nous connaissons tous. L’Accord de Paris connaitra le sort du Protocole de Kyoto quand Georges W. Buch, à l’époque président des USA s’en est retiré. N’oublions pas que les Etats Unis font partie des 3 grands pays pollueurs du monde.», a déclaré un observateur rencontré à Marrakech.