MPD : Etape du cadre institutionnel d’animation du Système National de Planification

imm
Différentes catégories d’acteurs du développement notamment de la société civile, des ministères, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers se sont retrouvées ce vendredi 14 Avril 2017 en atelier de validation nationale du rapport de l’étude diagnostique pour la mise en place du cadre institutionnel d’animation du nouveau Système National de Planification (SNP) à Lomé.
Sur les 22 ministères touchés par la dite étude, 59% des structures déclarent le dispositif institutionnel de coordination, de suivi et de l’évaluation des politiques de développement(DIPD) opérationnel, tandis que 22% estiment qu’il n’a pas bien fonctionné. Par rapport à certaines difficultés relevées quant à l’opérationnalisation des dispositifs, il a été proposé entre autres pour son amélioration, l’accélération de la marche vers une décentralisation effective, la mise en place d’une plateforme de concertation et de partage d’expérience et de bonnes pratiques des structures de planification, de statistique et de suivi-évaluation dans tous les ministères et enfin, l’élaboration d’un plan de communication spécial pour accroître l’appropriation du dispositif proposé.
Les cadres à concevoir au cours de cet atelier permettront d’animer la planification au niveau national, sectoriel et décentralisé pour porter la fonction de prospective à tous les niveaux de planification. Pour rappel, le Système National de Planification s’insère dans le cadre des dispositions constitutionnelles, légales et réglementaires qui organisent la gestion du développement et la vie économique du Togo.
Reportage…
C.A