Vers l’opérationnalisation du fonds vert pour le climat

fond vert
La mobilisation des ressources financières surtout dans les pays sous-développés dans les mesures de préparation et d’adaptation aux changements climatiques demeure un défi en ce sens que malgré l’existence de plusieurs documents stratégiques en matière d’atténuation, la mise en oeuvre n’est toujours pas au rendez-vous.
La priorité aujourd’hui pour changer la donne étant de renforcer les capacités institutionnelles, humaines et financières pour accéder aux différents fonds climatiques notamment le fonds vert pour le climat, un atelier de formation des acteurs sur la finance climat et de concertation sur la procédure de non objection du fonds vert pour le climat s’est ouvert ce 10 mai 2017 à Lomé.
Il sert donc de cadre de renforcement de capacités des parties prenantes afin de maîtriser les différents mécanismes nécessaires pouvant les aider à mieux définir les besoins et technologies pour la mobilisation des ressources. Pour l’occasion, le centre écologique de Dakar a été sollicité pour un accompagnement technique.
Reportage…
C. A