Droit de la femme à la terre: que dit la charte communautaire de la Fondation Konrad Adenauer ?

IMG_20180308_071411_683

Elle a été adoptée et signée en février dernier à Notsé, lors d’un atelier qui a réuni les chefs traditionnels et communautaires des zones maritime-est et de la région de la kara, les zones de pilotage du projet EWOH 2, « Un monde sans faim- Droit de la femme à la terre» de la Fondation Konrad Adenauer (FKA). Elle, c’est bien évidemment le charte de cette fondation qui engage les chefs traditionnels de ces localités a entre autres garantir et promouvoir, le droit de la terre à la femme.

Pour en savoir davantage sur l’objectif de ce projet, l’importance de ladite charte et les perspectives pour son adoption au plan national, nous avons choisi de réaliser en prélude à la journée internationale de la femme célébrée chaque 8 mars, un entretien avec M. Maurice GBLODZRO, le coordonnateur national de la FKA.

Suivez plutôt…

La rédaction