COP23 / Rencontre de la délégation du Togo avec l’équipe du Fonds Vert pour le climat

IMG_20171111_192452_808

Conduite par le Secrétaire Général du ministère de l’environnement et des ressources forestières, M. Sama Boundjouw, avec à ses cotés le Directeur de l’environnement, la délégation togolaise à la COP23 a eu une séance de travail ce vendredi 10 novembre 2013 à Bonn avec l’équipe de Fonds Vert pour le climat du secrétariat de la CCNUCC.

Objectif : échanger sur les opportunités pour la mobilisation des ressources du Fonds Vert et avoir les directives de la part des responsables du Fond Vert  pour permettre au Togo d’aller vite à l’élaboration des documents et la soumission des projets pour pouvoir bénéficier du fonds.

Au cours de cette rencontre, le Togo a présenté au fonds des documents stratégiques qu’il a élaboré donnant les priorités en matière d’intervention, dont la Contribution au niveau National (CDN), le document d’adaptation aux changements climatiques (PNA) et le plan d’investissement multisectoriel dans la zone côtière.

Les responsables du Fonds Vert ont fait comprendre à la délégation que l’ensemble de ces documents qui retracent les priorités du pays en matière d’adaptation et d’atténuation aux changements climatiques  constitue déjà une base sur laquelle le Togo peut s’appuyer pour développer les projets éligibles au fonds vert. Donc le Togo devra transformer ces documents note conceptuelle et de là demander les ressources financières pour la préparation des projets afin de réaliser des études complémentaires au cas où cela est nécessaire.

Par ailleurs le Fond Vert demande au Togo que dans le cadre de la préparation du Readness qui est un processus dans lequel le Togo s’est engagé de faire un effort pour impliquer l’ensemble des acteurs aussi bien au niveau interne du ministère, des ministères sectoriels mais aussi et surtout le secteur privé en lui présentant les opportunités qu’il a pour pouvoir mobiliser les ressources de Fonds Vert qui est également ouvert au secteur privé.

Le Fonds Vert a donné des orientations à la délégation en partageant avec cette dernière les  grands secteurs dans lesquels les projets peuvent être rapidement fiancés, notamment l’agriculture, la lutte contre l’érosion côtière avec comme priorité le renforcement de la résilience des populations côtières et des moyens d’existence des populations.

R.A