La conférence climat de CCNUCC COP23 de novembre à Bonn : principales dispositions prises

cop23

Lors d’un communiqué de presse, sanctionnant le dernier jour de la conférence de l’ONU sur le changement climatique de mai à Bonn, en préparation à la COP23, les grandes lignes de la planification des préparatifs de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique de Bonn prévue à la fin de l’année (COP23), du 6 au 17 novembre, sont dévoilées, afin de permettre de fournir l’infrastructure et les conditions nécessaires à une réunion réussie. Cette réunion doit pouvoir jouer son rôle dans l’avancement des objectifs et des ambitions de L’Accord de Paris.

D’après le site officiel de la CCNUCC, le secrétariat de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), en tant qu’hôte de la conférence, collabore avec le gouvernement allemand, l’État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la ville de Bonn et la Présidence Fidjienne de la COP23 pour assurer une conférence dynamique et réussie. Et les délégués travailleront dans des installations de pointe à la conférence et pourront profiter d’une gamme de services, d’expositions, de concerts et d’autres événements culturels que les citoyens de Bonn apprécieront aussi.

 « Nous sommes extrêmement honorés d’accueillir la COP23 et sommes déterminés à assurer des résultats forts et positifs qui intensifieront l’action climatique à travers le monde. Nous sommes également déterminés à rendre la conférence écologique, et d’en faire un endroit où l’atmosphère positive imprègne l’ensemble des négociations et des nombreux événements prévus », a-t-elle déclaré la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Patricia Espinosa.

Pour le négociateur en chef de la présidence de la COP23, l’Ambassadrice Nazhat Shemeem Khan, le résultat des consultations de BS46 tenu du 8 au 18 mai avec les parties assure déjà une bonne COP23.

« À la suite de nos consultations à la Conférence climat de l’ONU en mai à Bonn, il est clair que le désir de maintenir l’élan de la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le changement climatique est général. En collaboration avec nos partenaires, nous souhaitons exploiter cet enthousiasme collectif pour viser des objectifs ambitieux à la COP23 et au-delà », a-t-elle déclaré.

Cette année,  la COP23 va se basée sur le concept fidjien : « talanoa », qui signifie contes et dialogues, une approche inclusive, respectueuse et participative qui a pour but de conduire à une prise de décision qui fera avancer l’agenda climatique mondial. Talanoa sera le nom de l’une des deux principales zones de la conférence  reflétant la culture fidjienne.

La principale structuration du Campus ONU climat : 

La « zone Bula »  se composera du World Conference Centre et d’une prolongement de la zone derrière le bâtiment de la Deutsche Welle à Bonn. Le mot « Bula » provient également de la culture fidjienne.

La « zone Bonn », qui sera située dans le parc de Bonn connu sous le nom de « Rheinaue », accueillera les événements relatifs à l’action climatique, dont des événements de haut niveau, des événements parallèles et des expositions organisés par la CCNUCC et le gouvernement allemand. La zone sera aussi dédiée d’activités médiatiques et aux événements dans les pavillons des délégations.

Plus d’infos sur : http://newsroom.unfccc.int/fr/
   ECO CONSCIENCE TV