CdP22 / Avec l’IFDD, l’Afrique et les autres pays francophones passent à l’offensive

img IFDD_3031

Réunis en atelier préparatoire à quelques heures de l’ouverture de la COP22, ce 5 novembre à l’hôtel Royal Mansour, à Marrakech, les négociateurs et délégués de l’Afrique francophone ont passé en revue les différents points principaux de la négociation inscrits à l’agenda de la COP22.

Cet atelier, organisé par l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), vise à permettre aux négociateurs et aux autres parties prenantes d’avoir accès à une synthèse actualisée des principaux enjeux de la 22ème session de la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques(CdP22) et la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Les différentes interventions lors de cette rencontre, ont porté sur les grands points majeurs de l’Accord de Paris, les grands enjeux des négociations de la COP22, surtout les positions des principales Parties aux négociations, notamment des pays d’Afrique francophone, des Pays Moins Avancés (PMA).

 «Cette initiative se tient au lendemain de l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris. Son entrée en vigueur rapide est un signal politique clair qui nous appelle à mener des actions décisives et concrètes de réduction des émissions et d’adaptation aux effets des changements climatiques. Cet atelier se veut un cadre de partage des informations pertinentes et d’échanges pour permettre à nos délégations d’être au mieux préparées sur l’ordre du jour et les enjeux de cette CdP», a déclaré M.Bernard Dubois, Représentant de l’OIF.

Entre autres points abordés : «Historique des négociations, l’Axe Paris-Marrakech-Perspectives» ; «Introduction au Guide des Négociations de la COP22, principaux enjeux pour les négociations à l’agenda» ;  «L’après Marrakech, quelles perspectives pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris ? » ; «Les enjeux de la COP22, CRP12 et CRA1 et le Programme des organes subsidiaires» ; «Le  financement au cœur de l’agenda de Marrakech : outils, défis et mobilisation», ainsi que «la Francophonie en Action pour l’après Marrakech : Défis et opportunités de la mise en œuvre de l’Accord de Paris».

Au cours de cet atelier, la position des PMA s’affirme : sans faire la course en tête, ils ne seront plus à la traine.

Les grandes lignes de cet atelier dans ce reportage…

ECO CONSCIENCE TV