Autonomisation de la femme dans le Vo: WEP-Togo, l’exemple à suivre

20180702_022816

Quatre villages de la préfecture de Vo ( Sekopé, Hangbakoé-Kousségbé, Légbanou, Kpotossou – Hédjé) ayant bénéficié du projet Promotion de la Gestion Durable et Efficiente des Terres de l’ONG Women Environmental Programme Togo (WEP – Togo), se réjouissent depuis quelques mois d’avoir retrouvé des terres agricoles fertiles. Avec le soutien financier issus des fonds du Projet Innovent de la Société Civile et de la Coalition des Acteurs ( PISCCA) de l’ambassade de France au Togo en effet, WEP-Togo a permis aux populations de ces villages précités de rendre à nouveau fertiles leurs terres agricoles à travers le compostage avec les substrats de champignons. L’ autre objectif atteint du projet, est l’aide à l’autonomisation des femmes des quatre groupements desdites localités. Elles ont réussi avec l’utilisation de cet engrais vert à augmenter leur production avec à la clé, une amélioration considérable des revenus issus de leurs activités agricoles.

Les détails à suivre dans le dossier

C. A