+5 milliards au HCRRUN pour la poursuite du programme de réparation des victimes vulnérables

IMG_20180218_014413_319

Les nouvelles orientations et les perspectives opérationnelles du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), le bilan de la première phase (décembre 2017) de prise en charge psycho-medicale et d’indemnisation des victimes vulnérables de la période 2005, voilà l’essentiel de ce qu’on peut retenir de la conférence de presse organisée ce 16 février 2018 par l’institution à son nouveau siège, révélé pour la circonstance au public.

Outre les 67 victimes sur les 137 de la période de 2005 traitées lors de cette phase expérimentale phase, le HCRRUN a repris ses opérations le 12 février dernier avec 21 victimes du pôle Martine (Lomé Commune) indemnisées après qu’elles aient été examinées et soignées par le collège des médecins. Il est à noter que pour cette année, l’institution bénéfice d’un second appui budgétaire de l’ordre de 5 milliards du gouvernement togolais pour la poursuite de ce programme de réparation inscrit dans les recommandations de la CVJR. Elle compte rapidement boucler dans les deux semaines à venir l’indemnisation des victimes vulnérables de 2005 pour entamer dès mi-mars, le même processus pour celles des périodes 1958 à 1989 et de 1990 à 2004.

Plus de détails dans le reportage…

C. AGBEDINOU