Les leaders religieux appelés à briser la chaîne de corruption

uuu

Après les institutions étatiques, les auxiliaires  de justice, les média et les chefs locaux, c’était le tour ce 12 Janvier 2017 des leaders religieux d’être sensibilisés sur la thématique de la corruption et des infractions assimilées, une initiative de Alternative Leadership Group.

Il a été question d’identifier avec les représentants des différentes congrégations religieuses présents, les manifestations de la corruption, ses causes et conséquences au sein des communautés religieuses. Le mal est bien réel dans ces milieux qui voient défiler des milliers de familles à qui des notions de bonne gouvernance doivent être enseignées pour le bien de la nation. Un accent particulier a été également mis sur les mécanismes de lutte contre le fléau dans notre pays afin que les participants s’imprègnent non seulement des efforts faits au niveau étatique pour éradiquer la corruption, mais aussi leur permettre de savoir le devoir qui leur revient d’avoir un regard dans la gestion de la chose publique et si possible dénoncer des malversations conformément à la législation, notamment le nouveau code pénal qui comporte un certain nombre de dispositions sanctionnant le phénomène.

Il s’agit ainsi donc pour Alternative Leadership Group qui fait la promotion de la bonne gouvernance et du leadership des jeunes de faire participer cette cible choisie à l’amélioration de la gouvernance au Togo en brisant la chaîne de corruption (la Cible 5 de l’Objectif 16 des ODD), un facteur incontournable pour un pays qui se veut émergent dans les années à venir.

Suivez le reportage…