Appuyer le Togo dans la mise en oeuvre d’une réponse nationale aux défis posés par les changements climatiques tel est l’objectif principal du Projet Alliance Mondiale contre le Changement climatique (AMCC+) lancé le 14 novembre dernier par le ministère de l’environnement et des ressources forestières et la délégation de l’union européenne.

Plusieurs acteurs de la protection de l’environnement, notamment l’ONG Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement a également pris part à l’élaboration du dit projet.

A terme, les résultats attendus de ce projet : la résilience des populations par une gestion durant est augmentée ; la réhabilitation et la préservation des sols et du couvert biomasse et de la filière bois énergie est rendue plus efficace pour accompagner une transition vers une économie sobre ne carbone et les capacités des principaux acteurs de lutte contre les changements climatiques sont mieux intégrées dans les stratégies nationales et les politiques publiques.

Le Directeur Exécutif de l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo) M.Fabrice Ebeh évoque avec nous dans ce dossier, l’appropriation encore faible faite de l’utilisation des énergies renouvelables, du projet AMCC+ et aussi de l’élection du climato sceptique Donald Trump.

Chris AGbEDINOU