Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants

Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants

Version
Download7
Stock
File Size169.27 KB
Create Date2 mai 2017
Télécharger

La convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants est un accord international visant à interdire certains produits polluants. La convention a été signée le 22 mai 2001 dans la ville éponyme. Elle est entrée en vigueur le 17 mai 2004. Elle compte 180 membres et 152 pays ont signé.

Elle institue un secrétariat permanent : celui-ci fut temporairement basé à Genève et définitivement attribué à cette ville le 6 mai 2005 par une décision consensuelle des États membres prise à Punta del Este en Uruguay.

Le budget annuel de l'organisation est de cinq millions de francs suisses dont deux millions de contribution suisse.

La convention interdit un certain nombre de substances chimiques très polluantes faisant partie des douze vilains : l'aldrine, le chlordane, la dieldrine, l'endrine, l'heptachlore, l'hexachlorobenzène, le mirex, le toxaphène et les polychloro-biphényles (PCB).

Elle restreint très fortement l'utilisation du DDT.

Elle prévoit également de prévenir et de réduire la formation et le rejet de dioxines et de furane.